F503

Techniques & réglementations

Géologie, géotechnique, fondations

Injection des sols

Applications en bâtiment et génie civil

L’injection s’applique aux travaux de consolidation, d’étanchement des sols et à la réfection des ouvrages. Les évolutions récentes des techniques, l’utilisation de nouveaux coulis et la maîtrise du contrôle des travaux ouvrent de nouvelles possibilités aux concepteurs dans l’élaboration de leurs projets.

Dates

2 jours
    St-Rémy-Lès-Chevreuse ou Paris
  • 30/05/2017 et 31/05/2017 (expirée)

Tarifs

Prix 2017

Prix 1175 € H.T.

 

Pédagogie

Alternance d’apports de connaissances, d’illustrations, d’études de cas et d’échanges entre les participants.

Pré-requis

Aucun pré-requis

Objectifs

  • Identifier les techniques de l’injection et les évo- lutions les plus récentes
  • Examiner les possibilités actuelles de cette tech- nique en bâtiment et génie civil
  • Appliquer les méthodes de contrôle qualitatif et quantitatif : avant, pendant et après les travaux
  • Estimer les coûts (marchés au réel ou au for- fait) : quel cahier des charges ? Quel Cahier des Clauses Techniques Particulières (CCTP) ?

Publics concernés

• Chefs de projet de la maîtrise d’œuvre et de la maîtrise d’ouvrage publiques ou privées
• Techniciens et ingénieurs d’entreprises de travaux, de bureaux d’études ou de contrôle
• Géotechniciens, experts
• Chefs de projets

Animateur(s)

Jean-Marc Gallet de Saint Aurin, Semofi

Programme

Différents types d’injection
• Injection de consolidation, d’étanchéité
• Injection de bourrage ou de collage
• Injection de comblement

Domaines d’application des injections
• Renforcement ou compactage des sols décomprimés
• Traitement des poches de dissolution
• Création de radiers ou de voiles étanches
• Comblement et confortation d’anciennes carrières
• Traitement des sols préalable à la création d’ouvrages souterrains
• Consolidation d’ouvrages fissurés
• Scellement des micropieux et des tirants
• Reconstitution du contact extrados/terrain pour les ouvrages anciens enterrés

Outils et moyens nécessaires à la définition et à la mise en œuvre des injections
• Études préalables des sols par forages et essais in situ
• Essais en laboratoire
• Réalisation de plots d’essais
• Matériels de forage et d’injection (foreuses, enregistrement, équipements, centrale d’injection, presses d’injection)

Méthodologies d’injection
• Injections gravitaires
• Injections sous pression

Différents coulis et leurs éléments constitutifs ainsi que les règles de leur mise en œuvre
• Propriétés générales des coulis
• Ciment, bentonite, sable, cendres volantes
• Mortiers, produits chimiques
• Vitesse d’injection, pression d’injection

Moyens de contrôle qualitatifs et quantitatifs des injections
• Pendant la réalisation des travaux : suivi par moyens informatisés
• Après la fin des injections : contrôle par forages

Coûts des travaux d’injection
• Différents critères influant sur les prix : matériaux et conditions de mise en oeuvre
• Coûts des matériaux

Conditions d’établissement d’un cahier des charges, du Cahier des Clauses Techniques Particulières (CCTP), du bordereau unitaire des prix et du détail estimatif
• Cas des marchés réglés soit, sur la base d’un forfait, soit sur la base des quantités réellement mises en œuvre
• Notice guide pour la rédaction d’un CCTP

Exemples de chantier
• Consolidation des fondations d’un ouvrage d’art
• Création d’un radier et d’une voile étanche
• Comblement de carrières en région parisienne avec application des prescriptions réglementaires de l’Inspection Générale des Carrières (IGC)
• Comblement des poches de dissolution de gypse antéludien en région parisienne
• Compactage des sols par injection solide
• Réfection ou création de collecteur


Cette formation est disponible en Intra.